Les négociations conventionnelles : c’est maintenant !

Les dixièmes négociations conventionnelles ont débuté le 25 février 2016, et devraient se terminer dans l’été.

Les négociations conventionnelles sont les discussions qui ont lieu en moyenne tous les 5 ans et qui permettent l’élaboration de la convention.

La convention, qu’est-ce que c’est ?
C’est un contrat liant les médecins libéraux installés ou collaborateurs avec l’Assurance Maladie.
Elle est signée par les principaux syndicats séniors représentatifs élus aux élections URPS (MG France, CSMF…) et par l’Assurance Maladie.
Elle définit les conditions d’exercice des médecins libéraux et leurs relations avec l’assurance maladie pour les 5 ans à venir.

Et les remplaçants dans tout ça ?
Les médecins remplaçants ne peuvent pas adhérer à la convention car non représentés aux élections URPS, mais se doivent de respecter les engagements conventionnels pris par le médecin installé qu’ils remplacent.
Les médecins remplaçants ne peuvent pas voter aux élections URPS. C’est pourquoi ReAGJIR n’a pas présenté de liste candidate et a appelé au boycott des élections URPS 2015 car une partie des médecins qu’il représente, les remplaçants, ne peuvent pas se présenter ou voter.

Négociations conventionnelles : les jeunes veulent en être !
Reagjir, en tant que structure jeune, est convié à participer à certaines réunions, et peut assister en tant qu’observateur aux négociations conventionnelles, mais n’y participe pas en tant que telle.
Ceux qui feront la médecine de demain ne peuvent donc pas participer à faire évoluer les conditions d’exercice libéral !
La mise à l’écart des structures jeunes dans l’élaboration de la convention médicale est un marqueur de déconnexion totale entre la pratique médicale vécue et la réglementation qui l’entoure.
Les structures jeunes (syndicats de jeunes médecins, d’internes, d’étudiants en médecine) se sont donc rassemblées pour publier ensemble un communiqué de presse, afin de demander à l’ensemble des partenaires conventionnels que les structures jeunes soient associées en leurs noms propres aux discussions en cours.

ReAGJIR a porté auprès des syndicats séniors un certain nombre de propositions. Et les enjeux de la convention font que ReAGJIR est attentif au déroulement et aux conclusions de ces négociations.

Pour aller plus loin :
Négociations conventionnelles : les jeunes veulent en être ! (Communiqué de presse du 17 mars 201)
Pas de négo sans les jeunes ! (Communiqué de presse du 29 mars 2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *